Mise à jour Coronavirus : précisions des règles fiscales concernant l'indemnité de frais en cas de télétravail

Les travailleurs qui font du télétravail structurel et régulier peuvent bénéficier d'une indemnité forfaitaire de frais.

Mise à jour Coronavirus : précisions des règles fiscales concernant l'indemnité de frais en cas de télétravail

Les travailleurs qui font du télétravail structurel et régulier peuvent bénéficier d'une indemnité forfaitaire de frais. La circulaire 2021/C/20 du 26 février 2021 traite de cette matière. Tout d'abord, l'employeur peut accorder aux travailleurs en télétravail une indemnité de bureau générale pour l'utilisation d'un bureau dans le logement privé et les frais de tous les jours. L'indemnité peut s'élever à maximum 129,48€ par mois. Toutefois pour les mois d'avril, mai et juin 2021, le plafond est de 144,31€. Une indemnité pour le PC et la connexion Internet peut aussi être accordée, de maximum 20€ par mois pour l'utilisation d'un PC privé et maximum 20€ par mois pour la connexion et abonnement Internet. 

Dans la circulaire susmentionnée, il est précisé que ces remboursements doivent être considérés comme un remboursement de frais propres à l'employeur. Concrètement, l'employeur peut déduire ces frais, tandis que le travailleur n'est pas taxé sur ceux-ci. Ces indemnités ne sont pas non plus soumises aux cotisations ONSS. La nouvelle circulaire est entrée en vigueur le 1er mars 2021, mais les règles s'appliquent depuis le 1er janvier 2020.